Bien Naitre Parent Bébé 

QU'EST-CE QUE LA PSYCHOMOTRICITE ? 


La psychomotricité se base sur la relation entre le corps et la vie psychique de l’individu.

Elle vise à l’harmonie des fonctions motrices et psychiques prenant en compte les dimensions : 

corporelle, cognitive, affective et identitaire. Elle s’adresse à l’individu dans sa globalité.


Le psychomotricien est un professionnel de santé au même titre que les kinésithérapeutes, les orthophonistes et les ergothérapeutes. La spécificité du psychomotricien réside dans l’attention et le sens donné aux manifestations corporelles du patient en relation avec son environnement.


Le psychomotricien s’adresse à une population de différents âges au cours de la vie pour des actions de dépistage, de diagnostic, de prévention, d’accompagnement et de rééducation.


Le psychomotricien agît alors par l'intermédiaire :

  • Du corps suivant une technique particulière : relaxation, yoga, techniques d'expression , graphomotricité...
  • Du jeu spontané et de l'activité symbolique
  • Du plaisir et de l'activité sensorimotrice dans l'espace

Décret de compétences du psychomotricien

  • Décret de compétences n°88-659 du 6 mai 1988 du psychomotricien :

    Les personnes remplissant les conditions définies aux articles 2 et 3 ci-après sont habilitées à accomplir, sur prescription médicale et après examen neuropsychologique du patient par le médecin, les actes professionnels suivants [*compétence, attributions*]:

    Bilan psychomoteur.

    Education précoce et stimulation psychomotrices.

    Rééducation des troubles du développement psychomoteur ou des désordres psychomoteurs suivants au moyen de techniques de relaxation dynamique, d’éducation gestuelle, d’expression corporelle ou plastique et par des activités rythmiques, de jeu, d’équilibration et de coordination :

    – retards du développement psychomoteur ;

    – troubles de la maturation et de la régulation tonique ;

    – troubles du schéma corporel ;

    – troubles de la latéralité ;

    – troubles de l’organisation spatio-temporelle ;

    – dysharmonies psychomotrices ;

    – troubles tonico-émotionnels ;

    – maladresses motrices et gestuelles, dyspraxies ;

    – débilité motrice ;

    – inhibition psychomotrice ;

    – instabilité psychomotrice ;

    – troubles de la graphomotricité, à l’exclusion de la rééducation du langage écrit.

    Contribution, par des techniques d’approche corporelle, au traitement des déficiences intellectuelles, des troubles caractériels ou de la personnalité, des troubles des régulations émotionnelles et relationnelles et des troubles de la représentation du corps d’origine psychique ou physique.




0